Menthe poivrée

Onomatologie

Les connotations mathématiques du nom botanique de Mentha x piperita sont révélatrices du caractère hybride de la menthe poivrée. Il faut attendre le 17e siècle pour que la plante soit découverte et cultivée dans nos contrées. Le composé du nom piperita renvoie à son goût piquant, qui rappelle celui du poivre.

Mentha x piperita

Fiche d’identité

Famille Lamiacées
Floraison de juillet à septembre
Récolte herbe avant l’apparition des bourgeons, de juin à juillet
Signe particulier les stolons et la tige, auxquels sont rattachées les feuilles d’un vert vif, ont une teinte rougeâtre
Habitat sols marécageux ou sols calcaires argileux, bouture par les racines, pas de croissance à partir de semis

Mythologie

Création divine

Si l’on en croit la mythologie grecque, un dieu des Enfers amoureux, son épouse et une nymphe seraient à l’origine de l’apparition de la menthe poivrée. Hadès, le dieu des Enfers marié à Perséphone, tomba un jour amoureux de Menthé, fille de l’un des cinq fleuves des Enfers, le Cocyte. Prise de colère, la déesse Perséphone piétina alors la jeune Menthé. Hadès recueillit ensuite les morceaux de la nymphe et les dispersa sur une montagne, où ils se transformèrent en menthe odorante.