Faire rendre gorge aux faits

Une mauvaise haleine est désagréable et gênante, mais peut toucher chacun d’entre nous. Notre petit cours sur les bactéries révèle d’où vient ce désagrément.

Les bactéries de la cavité buccale sont les principales responsables de la mauvaise haleine. Notre bouche et notre gorge contiennent des bactéries aérobies, qui ont besoin d’oxygène, et des bactéries anaérobies, qui n’en ont pas besoin. Les premières empêchent la prolifération excessive des secondes. Néanmoins, certaines conditions peuvent être propices au développement fulgurant des bactéries anaérobies dans les cavités buccale et pharyngienne. Dans ce cas, les bactéries aérobies se retirent, ce qui détruit l’équilibre naturel et sain de la zone. Les bactéries anaérobies se nourrissent essentiellement de restes de repas et d’aliments riches en protéines, comme la viande, le poisson ou les produits laitiers. Plus les bactéries ont des protéines à disposition, plus elles peuvent se multiplier. L’origine de la mauvaise haleine est due aux déchets des bactéries anaérobies. Ces composés soufrés superficiels génèrent alors un souffle fétide. Ce n’est pas pour rien que l’on parle de bactéries de putréfaction. 

Une bonne hygiène buccale consiste à bien éliminer les restes de nourriture dans la bouche et à prévenir ainsi des conditions favorables aux bactéries de putréfaction.